Marivaux s’invite au lycée

Mardi 5 mars, tous les élèves de première assisteront à la mise en scène de la pièce de Marivaux, L’Ile des esclaves par le Théâtre de l’Imprévu.
Selon l’organisation suivante :
de 10 à 12h : 1ères S1, S2 et S3
de 14 à 16h : 1ères ES et ES/L et 1ère STI2D Lire la suite...

Article mis en ligne le 6 février 2019
dernière modification le 10 mars 2019
logo imprimer

Mise en scène de Georges Gaillard.
Avec : Thibault Cabourg – Valant, Nicolas Pinero, Cyril Dauphin, Sabine Lelandais, Catherine Sanz
Réutilisant le couple traditionnel maître-valet, Marivaux se livre à deux exercices concomitants : le laboratoire utopique et la comédie de mœurs. Il joue également sur deux registres, le comique et le pathétique. Ces dualités assumées donnent à la pièce son caractère onirique qui permet de mieux faire accepter la critique très novatrice pour l’époque. En effet Marivaux aborde l’aliénation sociale et l’exclusion. Nous pouvons imaginer le choc que durent vivre les spectateurs d’alors devant cette inacceptable invitation à échanger les rôles sociaux, alors même qu’ils refusaient la présence des domestiques en livrée dans l’enceinte théâtrale

L’histoire
Iphicrate et son valet Arlequin ayant fait naufrage, débarquent sur une île fondée par des esclaves révoltés. Dans cette île, les maîtres deviennent des valets et les valets des maîtres. Ainsi, Iphicrate et son laquais Arlequin, Euphrosine et sa soubrette Cléanthis échangent leur condition, leurs vêtements et aussi leurs noms.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39