Un mois, une oeuvre en février

Tous les deux mois, le lycée emprunte deux oeuvres, une copie et un original, au CDDP de Mâcon pour sensibiliser les élèves aux arts graphiques.

Article mis en ligne le 7 mars 2017
logo imprimer

L’oeuvre originale exposée au CDI s’intitule Ecole publique à Barakpur, du mâconnais Hervé Nègre, une photo qui mesure 38,5 x 50 cm. Cette école est située à quelques dizaines de kilomètres au Nord de Calcutta en Inde. La photographie a été prise durant une séance de yoga avant de commencer la journée de classe.

Au premier plan, nous avons une jeune fille d’environ 8 ans, avec des bracelets sur chaque poignet et un collier avec un médaillon. Elle porte une sorte de petite robe noire avec un sous pull bleu foncé. La couleur de ses vêtements met en valeur la lumière qui illumine son visage. L’expression que dégage sur son petit visage montre parfaitement sa joie pour cette activité. Les élèves sont nombreux et installés dans une petite salle, assez étroite. Tous les enfants sont à genoux sur des tapis blancs. L’aspect de la pièce sombre montre que l’établissement est modeste.

Les points de fuite de la photographie se regroupent sur le visage de l’enfant. Ses bras en l’air donnent l’impression qu’elle cherche à capter l’énergie de la lumière qui l’entoure. Son visage est épanoui, son regard enjoué capture notre attention. Cette joie qui illumine la petite fille, nous donne envie de partager ce moment à ses côtés.

Le gouvernement indien a développé la pratique du Yoga dans les écoles. Ce dernier s’est répandu doucement mais sûrement. Peut-être qu’un jour cette pratique se développera dans notre pays et particulièrement dans nos écoles !

Bio express
Hervé Nègre a traversé le monde, passant par l’Inde jusqu’au Japon, du Gabon allant jusqu’au Cameroun, mais aussi du Pakistan au Kazakhstan. Il a exploré toute l’Europe centrale, prenant toute les merveilles du monde en un clic.
Durant 40 années, le photographe a travaillé pour divers magazines : Géo, La Vie, Marie Claire, Figaro Magazine, Panorama, sans oublier le CNRS ainsi que le musée de l’Homme. Par ailleurs, il a également travaillé dans l’édition avec une trentaine d’ouvrages à son acquis, dont quatre de cuisine et deux livres aux éditions Malika.
Il a fondé sa réputation sur la qualité d’âme de ses portraits, et l’ambiance qui ressort de ses photographies.
Hervé Nègre publie toutes ses photos sur son site internet : http://www.negreherve.com/

A. Terrassin et E. Montel, STS1


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.13